La photographie post-mortem ou photographie funéraire se développe dans la seconde moitié du XIX° siècle assez rapidement après l’invention de la photographie en 1839. Jusqu’alors, le seul moyen de garder l’image d’une personne décédée était de commander une peinture. C’était long et réservé, donc réservé à une élite de laLire la suite