jules verne nautilus

Steampunk : définition et origine

Avant que le steampunk ne développe sa propre culture au cours de la dernière décennie, il a commencé comme un sous-genre de la littérature, en particulier de la science-fiction et de la fantasy.

Mêlant technologie et esthétique de l’ère victorienne du XIXème siècle à des éléments futuristes, le steampunk nous plonge dans une réalité alternative basée sur la technologie de la machine à vapeur plutôt que l’électricité, à travers une multitude d’oeuvres littéraires et audiovisuelles.

COURANT LITTÉRAIRE

Ses inspirations fondamentales remontent aux écrivains victoriens du XIXe siècle, comme Jules Verne (auteur de 20 000 Lieues sous les Mers) et H.G. Wells (auteur de The Time Machine).

Bien que Verne et Wells soient considérés comme faisant partie des fondateurs de la science-fiction, ils seraient considérés comme des auteurs steampunk s’ils écrivaient leurs œuvres aujourd’hui (comme par exemple dans Vingt mille lieues sous les mers 🐙, avec le Nautilus, sous-marin rétro-futuriste).

Leurs récits de dirigeables à vapeur et de décors de l’époque victorienne ont inspiré, un siècle plus tard, ces mondes alternatifs, où la technologie de cette ère règne en maître sur celle de la technologie moderne. Entre anticipation et uchronie, c’est à eux que l’on doit cet héritage.

ORIGINE DU TERME

Le terme “Steampunk” est né à la fin des années 80 avec une lettre insolente de l’auteur de science-fiction K. W. Jeter à Locus…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Lucas Dumas sur la-boutique-steampunk.com