Le porte plume de Némo

La poule géante ne lui avait laissé que de mauvais souvenirs. La disparition de son infortuné était encore présente à son esprit tout comme l’homérique combat qu’il avait dû mener contre la dizaine de poulpes géants qui avaient entraîné le Nautilus.

« Le capitaine Nemo, rouge de sang, immobile près du fanal, regardait la mer qui avait englouti l’un de ses compagnons, et de grosses larmes coulaient de ses yeux. »

Comme pour exorciser ce moment, un poulpe ornait son porte-plume afin, chaque jour, de l’avoir à sa vue et de se remémorer le souvenir de son compagnon. Ce poulpe cathartique enserrant le corps de son porte-plume lui rappelait que, pas plus que sur la Terre, l’Homme n’est pas le maître des…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Unknown sur gramophone-beuglant.blogspot.com

You can read the rest of the original publication created by Unknown on gramophone-beuglant.blogspot.com