Le jour où la machine s’arrête – Chapitre VII: Le basculement

Pour vous accompagner durant tout l’été, le Gramophone Beuglant vous propose de lire une nouvelle de Gustave Boileau: “Le jour où la machine s’arrête”. Bonne lecture et à la semaine prochaine pour la suite!

Chapitre VII: Le basculement

Après cette découverte, il décide de revenir sur ses pas et de rentrer à son domicile. En passant devant le parvis de la gare, il ne peut s’empêcher de regarder la pendule qui indique toujours quinze heures vingt-huit. Mais soudain son regard est attiré par un détail troublant. Lorsqu’il était venu la précédente fois sur le parvis, il se souvient que des enfants jouaient au cerceau. Ils sont toujours là, tout aussi immobiles. Mais alors que le cerceau était à l’époque en train …

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Unknown sur gramophone-beuglant.blogspot.com

You can read the rest of the original publication created by Unknown on gramophone-beuglant.blogspot.com