Aux battements des vaporistes, retour sur l’évènement

Le son et lumière à ne pas rater cet été se déroulait à Saint Marin en Haut dans les monts du Lyonnais et le Gramophone Beuglant figurait parmi les spectateurs !
Interprété par près de 400 bénévoles (ce qui lui vaut le surnom flatteur de « petit Puy du Fou »), ce spectacle raconte les aventures d’une fratrie d’inventeurs du XIX° siècle rivalisant d’inventivité pour décrocher le prix d’un concours prestigieux et emmenait les spectateurs dans une expédition surprenante entre air, terre et mer.

Cette inventivité se retrouvait aussi dans le décor et les effets spéciaux où l’imagination des scénaristes faisait voyager les spectateurs à bord d’un sous-marin, d’un Zeppelin et même d’une voiture à…

[…]

Vous pouvez lire la suite de la publication originale créé par Unknown sur gramophone-beuglant.blogspot.com

You can read the rest of the original publication created by Unknown on gramophone-beuglant.blogspot.com