Pénétrer dans la cité des enfants perdus c’est pénétrer dans un univers glauque, cauchemardesque à l’esthétique steampunk assumée réalisée par Jean Rabasse (césar du meilleur décor en 1996 pour ce film). On y entre par une fête foraine, dans la tradition des arts forains 1900, avec son fort des halles,Lire la suite

Un stéréoscope est un instrument d’optique doté de deux oculaires permettant de voir un couple de photographies prises côte à côte donnant ainsi l’effet de relief. Cet effet est basé sur la perception du cerveau qui reconstitue une seule image en relief à partir de la vision de deux imagesLire la suite

A tous nos fidèles lecteurs, nous souhaitons une année 2021 plus sereine que la précédente, qu’elle nous permette de continuer à vous faire partager notre passion de l’univers Steampunk et qu’elle nous offre la possibilité de vous retrouver sur les salons et les conventions! […] Vous pouvez lire la suiteLire la suite

La première séance de cinéma

Nous sommes le 28 décembre 1895. Lors des fêtes de Noël, un ami m’a parlé d’une attraction à nulle autre pareille qui s’appelle le cinématographe. Elle a été inventée par deux frères lyonnais, Auguste et Louis Lumière. Il parait que ce soir sera donnée la première représentation de cette invention.Lire la suite

En 1900, la mode masculine est de couleur sombre. A contrario de la mode féminine, elle est stricte et n’évolue que lentement. Cette sobriété permet cependant de mettre en valeur les tenues chatoyantes de ces dames. A la ville, tant la haute bourgeoisie que les bourgeois plus modestes revêtent unLire la suite